Qu’est-ce qu’être un élu politique aujourd’hui ?

CONTEXTE

Face à la crise de confiance en la démocratie, au regard de la montée en puissance des systèmes techniques et bureaucratiques, vue la demande des concitoyens d’un mode coopératif accentuée par les nouvelles technologies, l’enjeu aujourd’hui pour les maires de terrain, leurs collaborateurs et cadres territoriaux est de porter et d’incarner un projet politique qui fasse sens pour leurs concitoyen-ne-s en se traduisant par actes concrets.

Dans cette optique, les maires sont les animateurs mais aussi les fédérateurs de la cité en déployant des pratiques politiques orientées selon des valeurs partagées en vue du bien commun des citoyen-ne-s. Dès lors, il s’agit d’accompagner en les formant ces femmes et hommes politiques de premier plan afin de créer les conditions du succès de leurs décisions auprès de leurs administré-e-s.

A cette fin, il s ‘agit de saisir précisément les tenants et aboutissants du sens du rôle et des fonctions de l’élu local aujourd’hui.

OBJECTIFS

–  Nourrir conceptuellement et structurer la réflexion, la vision, les intuitions, les discours,

–  Faire les « pas de côté » pour saisir autrement le monde complexe et incertain dans lequel nous vivons,

–  Bénéficier des recherches scientifiques de sciences humaines pour mieux saisir notre société en pleine mutation,

–  Opérer une prise de recul, c’est-à-dire « décoller le nez du guidon » pour mieux discerner les enjeux et repérer les « points de passage » pour débloquer des situations,

–  Faire face et comprendre les crises en apprivoisant l’incertitude,

–  Prendre des décisions en connaissance de causes mais également en connaissance de… « risques »,

–  Incarner des valeurs dans des postures et attitudes et fabriquer de l’adhésion autour de lui pour qu’il fasse autorité auprès de toutes et tous.

Bref : donner du sens à toutes ses décisions et actions. Connaître les compétences et dispositifs

Trois types de compétences sont visés par les objectifs que les outils pédagogiques mis en œuvre lors de cette formation :

– Compétence théorique : maîtriser les connaissances essentielles sur le sens du rôle et des fonctions de l’élu local en acquérant des connaissances historiques, sociologiques, politiques, économiques, anthropologiques, juridiques, géographiques, géopolitiques, étymologiques et philosophiques,

– Compétences analytique et pratique : élucider et savoir lire les faits d’actualité à l’aide de clés de lecture et d’outils d’analyse permettant d’analyser le sens du rôle et des fonctions de l’élu local et de comprendre tant le vocabulaire que les processus à l’œuvre ainsi que les nouveaux comportements en jeu,

– Compétence réflexive : réfléchir et développer un esprit critique en permettant de saisir la complexité tant du sens du rôle et des fonctions de l’élu local que des enjeux politiques, sociologiques, économiques et culturelles se déployant au cœur de nos sociétés contemporaines.

PROGRAMME

La formation sera interactive alternant des mini-conférences inspirantes, des questions réponses ainsi que des temps d’appropriation et des discussions à « bâtons rompus ». L’enjeu est, d’une part, l’appropriation par les élu-e-s des enjeux politiques, sociétaux, économiques et culturels du sens du rôle et des fonctions de l’élu local aussi bien en termes de savoirs, de concepts et de contenus et d’autre part, le traitement rigoureux des problématiques et questionnements d’actualité.

En étant interpersonnelle et interactive, la formation permettra aux élu-e-s de performer ses connaissances et sa conception de l’action politique sans oublier sa posture de leader.

  1. Qu’est-ce qu’être élu local ?
    1. Qu’est-ce que veut dire « politique ?
      1. Du verbe « pouvoir » à l’approche anthropologique en passant par les deux conceptions traditions du pouvoir
      2. Le pouvoir d’un point de vue anthropologique
      3. Quelle est alors l’essence du politique s’il y en a une ?
    2. Les trois rôles essentiels de l’élu local aujourd’hui
      1. Un pédagogue du sens
      2. Un arbitre de l’acceptabilité sociale de ses décisions et des conséquences
      3. Un manager de l’administration
  2. Les tenants et les aboutissants de l’administration
    1. Pourquoi et comment une administration bureaucratique ?
      1. De l’histoire de la domination légitime selon Max Weber (1864-1920)
      2. De la naissance de l’administration bureaucratique à sa définition
    2. Les limites et dysfonctionnement de l’administration bureaucratique
      1. Les cinq courants critiques anglosaxons
      2. Le courant français de l’analyse stratégique
      3. La synthèse d’inspiration wébérienne

 Remise de notes

o Note synthétique en trois parties : Conjoncture /Structure/Limites ou plan « CSL » (École Normale supérieure « Ulm »),

o Cette remise de note permet aussi une discussion sur l’actualité du sujet et d’envisager une approche prospective.

Public : élu(e)s, collaborateurs d’élu(e)s, cadres territoriaux

Pour plus de renseignement ou échanger avec un consultant spécialiste, contactez-nous au 06 62 93 01 89 ou envoyez-nous un mail à erwan.huchet@savoirspublics.fr .

Clause de confidentialité

Au regard des sujets considérés, le formateur s’engage à une confidentialité intégrale. Celle-ci est le socle de la relation de confiance tissée entre lui et les élu-e-s, leur permettant d’apprécier et de considérer tous les sujets jugés utiles pour l’accomplissement de ses missions en tant qu’élu, dépositaire local de la souveraineté du peuple.

Posted in Non classé and tagged , .